Prises en étau entre des taux d’intérêt qui demeurent très bas et des règles de prudence qui se durcissent, ce qui complique leur coeur d’activité, les banques doivent affronter la concurrence de plus en plus vive des startups de la Fintech, qui leur ont pris une part de marché très significative sur les activités traditionnelles de prêt et d’emprunt.

Fait nouveau, elles font maintenant jeu égal avec les banques sur le plan de la confiance des consommateurs à l’issue de la crise sanitaire qui a conduit à privilégier une relation digital-first.

Enjeux

Pour réagir, les banques viennent combattre les fintechs sur leur terrain de jeu en imaginant de nouvelles offres, tirées par l’innovation des usages. Dans le même temps, elles veulent se renforcer sur leur coeur de métier que représentent les paiements et les emprunts. Enfin, elles misent sur l’exploitation de leurs données pour créer de nouveaux outils qui améliorent leur marketing, leur contrôle financier et la lutte contre la fraude.

Notre activité

Nos services aident les banques et les institutions financières qui veulent accélérer l’innovation à :